Dépistage diabète

Partager sur les réseaux sociaux

TwitterGoogle+LinkedIn

Dépistage diabète

La photo du fond d’œil non dilaté dans le cadre du dépistage de la rétinopathie diabétique.
Si vous êtes diabétique sans rétinopathie avérée, vous pouvez vous faire dépister par un orthoptiste qui fera les photos de vos fonds d’yeux. Celles-ci seront adressées à un ophtalmologiste lecteur qui en fera l’interprétation et enverra un compte-rendu dans les 7 jours au médecin généraliste qui vous aura adressé à l’orthoptiste. Cet acte est pris en charge à 100% sans avance de frais dans le cadre de votre ALD.

 

La rétinopathie diabétique est une complication du diabète sucré, résultant de l’atteinte des vaisseaux de la rétine, mettant en jeu le pronostic visuel.

D’après l’OMS Il y a 422 millions de personnes dans le monde atteints de diabète sucré et l’incidence semble augmenter partout dans le monde, au moins en partie à cause de l’augmentation de la fréquence de l’obésité et de la sédentarité. Selon les projections, le nombre de patients touchés par une rétinopathie diabétique pourrait quasiment tripler entre 2005 et 2050.

Le diabète est reconnu comme la première cause de cécité acquise dans les pays occidentaux chez l’adulte entre l’âge de 25 et 74 ans et il est à l’origine de 12 % de l’ensemble des cas de cécité.

L’assurance maladie a mis en place un protocole de coopération entre les orthoptistes, médecins généralistes et ophtalmologistes.

Son but vise l’amélioration du taux de dépistage de la rétinopathie diabétique. En effet, en 2014, près de 40 % des patients diabétiques (données Assurance Maladie) ne sont pas dépistés régulièrement au regard des recommandations

L’indication de ce mode de dépistage, validée par la HAS, concerne les patients diabétiques âgés de moins de 70 ans, et sans rétinopathie diabétique connue.

En pratique l’examen est indolore, rapide et ne nécessite pas chez l’orthoptiste de dilatation.

Voici un petit schéma récapitulatif de votre parcours en tant que patient.

image du chapitre